22 avril 2024Environnement

Jour de la terre - La Municipalité et le Mouvement Environnement, unis pour améliorer le bilan environnemental collectif

Sainte-Marie-Salomé, le 22 avril 2024 – La Municipalité de Sainte-Marie-Salomé et le Mouvement Environnement Sainte-Marie-Salomé ont profité du Jour de la Terre pour faire un bilan des actions posées dans le cadre du plan d’action de la Politique environnementale municipale, qui est portée conjointement par les deux organisations.

« La grande force de notre politique environnementale, c’est le fait qu’elle est portée à la fois par la Municipalité et par un mouvement citoyen, le Mouvement Environnement. Ainsi, nous demeurons connectés sur les préoccupations citoyennes et nos actions se complètent. Ensemble, nos objectifs sont réalisés. », affirme la mairesse, Madame Véronique Venne.

La Politique environnementale, adoptée en 2021 et mise en œuvre à compter du printemps 2022, se déploie autour de quatre axes, lesquels sont transposés de façon concrète dans le plan d’action :

  • Axe 1 - Qualité de l’environnement et biodiversité
  • Axe 2 - Gestion municipale
  • Axe 3 - Gestion des matières résiduelles
  • Axe 4 - Lutte et adaptation aux changements climatiques 

Sur un total de 82 actions, on dénote des réalisations dans tous les axes d’interventions, alors que plusieurs autres sont également amorcées.

Axe 1 : la réduction du fauchage des fossés, la poursuite de la corvée annuelle des fossés et de la distribution d’arbres et de compost, la cessation de l’emploi de produits chimiques pour contrer la mauvaise herbe et la recherche d’alternatives écologiques à ces produits, la participation au défi-pissenlits, le verdissement des espaces municipaux en privilégiant les espèces indigènes, nourriciers et favorables aux pollinisateurs.

Axe 2 : la création d’un onglet « environnement » sur le nouveau site internet municipal (lancement en 2024), la sensibilisation des employés municipaux afin de susciter leur adhésion aux principes de la politique, le fait de tenir compte de l’aspect environnemental dans les approvisionnements et les choix municipaux.

Axe 3 : l’acquisition du conteneur de recyclage du verre, l’amélioration du tri des matières résiduelles dans les événements et les réunions de la Municipalité, le recyclage de divers objets à la bibliothèque et la sensibilisation de la population aux meilleures pratiques.

Axe 4 : la participation à la bourse du carbone Scol’ere, l’ouverture du stationnement du presbytère 24 heures sur 24 pour favoriser le co-voiturage (règlement 310-2023), l’installation d’une station de réparation de vélo, la modernisation des systèmes de chauffage dans les bâtiments municipaux et le remplacement graduel des outils de la voirie pour des outils électriques.

Ainsi, la Municipalité dresse un bilan fort positif de leurs réalisations communes dans le cadre de la Politique environnementale : « Lors de son élaboration, notre politique nous apparaissait ambitieuse, parce que nous trouvions cohérent de faire preuve d’ambition pour l’avenir de notre planète. Après deux ans, force est de constater que nous atteignons les objectifs qui sous-tendent l’adoption de toute politique. Notre prise de décision est encadrée par ses grands principes, alors que nous pouvons démontrer que des actions concrètes issues du plan d’action ont été posées ou sont en voie de l’être », explique Madame Venne.

Campagne de sensibilisation

Entre autres réalisations concrètes, la Municipalité et le Mouvement Environnement lancent, en ce Jour de la terre, la campagne de sensibilisation «Coupez les moteurs»!

Parmi les actions prévues au plan d'action découlant de la Politique environnementale de la Municipalité figure l'action suivante :

  • Inciter les personnes à éteindre le moteur de leur véhicule à l’arrêt notamment dans les principales aires de stationnement de la Municipalité.

Ainsi, les citoyens pourront constater que des panneaux de signalisation sont installés dans différents stationnements municipaux : aires de stationnement près des boîtes postales et du garage municipal, bibliothèque et bureau municipal et terrain des loisirs.  Des entreprises ont aussi accepté d’emboîter le pas et de participer à l’effort de sensibilisation. Les affiches feront donc leur apparition sur les stationnements des commerces de proximité cette année.

Le Mouvement Environnement a également fait imprimer des autocollants électrostatiques qui peuvent être affichés dans les fenêtres des automobiles. Les citoyens intéressés à s’en procurer peuvent le faire au bureau municipal, au 650, chemin St-Jean et à la bibliothèque, au 652, chemin St-Jean.

Une communication postale sera envoyée sous peu à l’ensemble des citoyens par le Mouvement Environnement afin de les informer de l’initiative, mais également des impacts que peut avoir le fait de ne plus laisser les moteurs tourner au ralenti lorsque ce n’est pas nécessaire.

- 30 -


Source : 

Élisa-Ann Sourdif
Directrice générale et greffière-trésorière
450 839-6212, poste 7810
dg@sainte-marie-salome.ca

Prochaine lecture

Dévoilement d’une nouvelle œuvre d’art public à la bibliothèque municipale de Sainte-Marie-Salomé

Politique de protection des renseignements personnels

Ce site utilise des témoins de navigation afin de vous offrir une expérience optimale.

En savoir plus